Grève générale illimitée : la circulation paralysée sur la route le prince

ACTUALITE 0

Dans une ferme déclaration rendue publique, mardi, 3 juillet, par les deux centrales syndicales CNTG-USTG, les syndicats ont déclenché une grève générale de 3 jours, du mercredi, 4 au vendredi, 6 juillet 2018 sur toute l’étendue du territoire national.
Très tôt donc ce mercredi matin, certains quartiers de la commune de Ratoma ont observé ce mot d’ordre de grève. Sur la route le prince, la circulation était naturellement paralysée. Au quartier Hamdallaye par exemple, seule quelques motocyclistes qui circulaient. Pire, ces motards fixaient les prix comme bon leur semble. Les usagés quant à eux prennent leur mal en patience.
A Bambéto, certains jeunes révoltés étaient à couteau tiré avec les agents de force de l’ordre. Ces jeunes protestent en jetant des cailloux et les agents répliquent à travers les gaz lacrymogènes. Une véritable scène de théâtre.

Au marché Koloma on ne pouvait voir que des barricades et les pneus brûlés sur la chaussée. Là aussi la circulation était complètement bloquée, et les boutiques fermées. Seulement les jeunes en colère qui régnaient en maître absolu.
Par ailleurs, sur l’axe Kipé-Aéroport, la circulation était plus ou moins fluide.
Force est de croire que cette grève déclenchée par les syndicats, suite à l’augmentation du prix du carburant, a été en partie suivie par des citoyens de Conakry.

SOW Telico,pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top