Audit du fichier électoral : le président de la CENI rencontre les parties prenantes du processus…!

ACTUALITE 0

Le président de la CENI, Me Salifou Kébé, a rencontré ce lundi 9 juillet 2018 deux groupes parlementaires de l’Assemblée Nationale, l’Union Européenne et le Pnud. Objectif, échanger avec ses différentes institutions sur le cadrage de l’audit du fichier électoral. Les libéraux démocrates n’ont pas pris part à cette rencontre, a constaté sur place un journaliste de notre rédaction.
Le Groupe parlementaire les libéraux démocrates, n’a pas pris part à la rencontre. Pourtant, l’Union Européenne et le système des Nations-Unies, qui sont des acteurs courtisés par l’opposition républicaine dans le cadre de l’audit du fichier électoral, avec l’Organisation Internationale de la Francophonie, étaient présents ce lundi au siège de la Commission électorale nationale indépendante. Cette démarche engagée par l’institution électorale, est l’une des revendications de l’opposition inscrite dans les accords du 12 octobre 2016.
Dans les prochains jours, des experts seront recrutés pour travailler sur l’audit du fichier électoral. Cela, vise à informer l’ensemble des parties prenantes du comité de suivi et mettre en place des structures de gestion de cet audit, fera remarquer le président de la commission électorale nationale indépendante.
« En même temps, les experts vont se mettre en place, le groupe d’experts va se déterminer, et va avoir son TDR, pour finalement essayer de gérer cette situation », a détaillé le président de la CENI, Me Salif Kébé.

De leur côté, les partenaires au développement, compte accompagner les actions de la CENI. Ibn Sambas, est représentant permanent du système des nations-unies en Afrique de l’ouest.
« Le système des nations-unies a pris l’engagement de travailler avec le président de la CENI, pour lui donner quelques appuis. Donc, nous avons discuté voir comment avancer avec cet appui. On avait (le système des nations-unies ndlr) bien apprécié le bon travail qu’ils ont fait pendant les élections locales », s’est réjoui Ibn Sambas.

Une autre rencontre aura lieu dans quelques jours, pour travailler efficacement sur le fichier électoral. En moins d’un mois, le président de l’institution électorale estime que les travaux seront bouclés.

A suivre... !

SOW Ousmane2 pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top