Le ministre d’Etat en charge des transports Aboubacar Sylla : « Pour certains, cela peut sembler surprenant qu’un opposant fasse son entrée dans un Gouvernement… »

POLITIQUE 0

Alors qu’on l’installait définitivement dans ses fonctions de ministre d’Etat en charge des transports ce jeudi 31 mai, par le secrétaire général du gouvernement guinéen, Aboubacar Sylla, qui succède à Oyé Guilavogui a promis devant les hommes de médias, de faire tout pour mériter cette confiance qui lui a été accordé par le chef de l’Etat Alpha Condé et son nouveau premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana.
Lors de son allocution, l’ancien porte-parole de l’opposition, par ailleurs leader du parti Union des Forces du Changement (UFC), a salué l’acte posé par le président Alpha Condé en prenant sur lui le courage politique et la vision nécessaire, pour dit-il effectuer cette ouverture et ce geste de rassemblement pour la constitution de ce gouvernement.
« Je ferai tout pour mériter cette confiance et être à la hauteur des espoirs que la mise en place de ce Gouvernement d’ouverture a suscité au sein des populations guinéennes », a-t-il juré.
Avant, pendant et après sa nomination, se sont de vives critiques qui ont accompagné Aboubacar Sylla à son nouveau département, qui est celui des transports. Mais Pour le membre du gouvernement Kassory Fofana, sa rentrée dans ce gouvernement n’a rien de surprenant. Les raisons évoquées sont simples.
« L’histoire politique récente de notre pays montre que dans le passé, il y a eu au moins trois Gouvernements d’ouverture ou de consensus, ou de coalition, ou d’union nationale, qui ont présidé aux destinées de ce pays. », a-t-il joué à l’historien.
Pour lui, la Guinée est à un moment crucial de son développement. Cela, s’expliquerait tout simplement, par le fait que le gouvernement sortant a réussi à mobiliser des fonds importants, notamment plus de 40 milliards de dollars qui sont mobilisables en faveur du développement de la Guinée, rappelle-t-il.
« Mais ces montants demeurent à l’état potentiel. Il faut une équipe gouvernementale qui soit en mesure de concevoir et de mettre en œuvre des projets susceptibles d’être éligibles à ces financements disponibles. C’est pour cela que je suis heureux et fier de faire partie de cette aventure qui fera changer le destin de la Guinée, même si c’est le un quart de ce montant qui est investi dans notre pays », a laissé entendre Aboubacar Sylla.

SOW Telico pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top