Après la démissions à l’UDG: Mamadou Sylla se fâche « ces cadres n’étaient plus d’activités… »

POLITIQUE 0

C’est au cours d’une assemblée générale hebdomadaire tenue ce samedi à leur QG que les cadres de parti Union Démocratique de Guinée du richissime homme d’affaires ont apporté des précisions sur la série de démission au sein de ce parti d’opposition.
D’entrée de jeu, ils ont précisé que ce sont seulement deux cadres qui ont démissionné contrairement à ce que disent les gens. Ces démissionnaires ont mis le nom d’autres cadres qui n’ont pourtant pas approuvé cette décision.
« Ce sont Alsény Kolya Sylla et Karamoko Sylla que nous reconnaissons actifs au sein de l’UDG depuis qu’ils y étaient. Tous les autres, leurs colistiers, nous ne les connaissons pas du tout. Ils ont peut être été à un moment où un autre dans le parti, mais ils ne figurent pas dans nos listes actives », peut-on lire dans la déclaration rendue publique à l’occasion de cette rencontre.
Le parti UDG se porte bien, selon les déclarations de son vice-président. Cette démission n’était pas motivée, selon le président de cette formation politique issue de l’opposition. Mamadou Sylla a dénoncé par ailleurs les manœuvres de Kolya Sylla qui, dit- il, n’aurait pas accepté son nouveau poste après le remaniement.
« Il a refusé de respecter la décision du parti et même celle de Dieu. Parce que Dieu même à dit que tu peux servir ici aujourd’hui et servir ailleurs demain. Lui même (Kolya) a remplacé quelqu’un et si on dit que quelqu’un n’a qu’à le remplacer surtout qu’il aura un autre poste. Normalement, je crois qu’il devrait obtempérer », pense t-il.
Cette assemblée générale a également été l’occasion pour cette formation politique de statuer sur d’autres sujets concernant le fonctionnement du parti.

SOW Ousmane2 Pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top