Alternance démocratique en RDC : Félix Tshisekedi vainqueur de la présidentielle avec 38,5% !

INTERNATIONAL 1

Les résultats tant attendus des élections provinciales, législatives et présidentielle de la République démocratique du Congo (RDC) sont enfin rendus publics ce 9 janvier 2019 par la commission nationale électorale indépendante (CENI) depuis le siège de l’institution à Kinshasa par Corneille Nangaa.

Le taux de participation à cette élection a également été communiqué, il est de 47, 56% des électeurs. Elle est en baisse par rapport à la dernière élection de 2011.
La Céni a communiqué des résultats provisoires. Félix Tshisekedi obtient 38,5% des suffrages devant Martin Fayulu (34,8%) et Emmanuel Shadary (23,8%) soutenu par le président sortant Joseph Kabila.
Après une nuit d’attente, Félix Tshisekedi est désigné vainqueur de l’élection présidentielle par la Commission électorale. Il remporte le scrutin devant un autre opposant Martin Fayulu. Le candidat du pouvoir, Emmanuel Shadary, est arrivé troisième.
Cependant, Martin Fayulu, arrivé deuxième, dénonce sur RFI « putsch électoral ». Il déclare que l’« on a volé la victoire du peuple congolais » va certainement faire appel à la Cour Constitutionnelle.
Le nouvel homme fort de la RDC s’est exprimé dans ces termes après les résultats chez nos confrère de rfi: « Aujourd’hui, je suis heureux, heureux d’abord pour vous, pour vous base, et à travers vous je suis heureux pour le peuple congolais parce que ce processus électoral, tout le monde, il n’y avait personne en tout cas qui pouvait penser qu’il allait se dérouler dans le calme, dans la paix. Tout le monde pensait qu’on allait arriver à l’affrontement, aux violences, à l’effusion de sang. Personne ne pouvait imaginer un tel scénario et surtout, un scénario au cours duquel un candidat de l’opposition allait sortir victorieux. »
Par ces résultats, force est de reconnaitre que la RDC a fait un grand pas en avant dans le processus de démocratisation du pays car, selon les données, ces élections sont les plus démocratiques organisées dans ce vaste pays depuis son indépendance il y plus de 50 ans. Et Joseph Kabila est entré dans l’histoire en laissant perdre son propre camp en faveur de l’opposition.

Nous y reviendrons !

Dr Taliby Dos Camara pour factuguinee.com

1 Commentaires

  1. Mark

    Thank you for sharing. This is what I need to know more about email login

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top