Sénégal: Le pays du terranga vers la suppression du poste de premier ministre

INTERNATIONAL 0

Le président Macky Sall a annoncé ce samedi que son pays s’ouvrira au système d’un régime présidentiel. En supprimant la fonction de Premier ministre, le président Macky Sall aura une prise directe sur les politiques publiques.

En moins d’une semaine de l’entame de son second mendat, le président Macky Sall a décidé d’entamer une réforme des institutions de son pays et de supprimer la fonction du premier ministre.

Le président, qui se définit comme un libéral social, a reconduit samedi son Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, et l’a chargé de constituer un gouvernement « resserré » et « recentré sur les missions essentielles de l’Etat ».

Une réforme des institutions

Macky Sall l’a aussi chargé d’une réforme de la gouvernance, qui sera présentée à l’Assemblée nationale, où il dispose d’une majorité confortable . Cette réforme « passera par la suppression de l’échelon intermédiaire de Premier ministre », a expliqué Mahammed Boun Abdallah Dionne, qui a également été nommé ministre d’Etat et secrétaire général de la République.

Lorsque le poste de Premier ministre aura été supprimé, « la deuxième fonction qui m’a été confiée prendra le dessus », a-t-il précisé, en évoquant son rôle de secrétaire général de la République, une fonction qui dépend directement du chef de l’Etat.

Macky Sall, 57 ans, a vu dans sa réélection la validation de son plan Sénégal émergent (PSE), qui s’est notamment traduit par une politique de grands travaux tels que la construction d’un nouvel aéroport international, d’une ville nouvelle aux portes de Dakar ou d’un Train express régional.

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top