Affaire Sarkozy: l’avocat Me Thierry va contester le contrôle judiciaire !

INTERNATIONAL 0

Thierry Herzog, l'avocat de Nicolas Sarkozy va faire appel du contrôle judiciaire imposé à l'ancien président français, mis en examen mercredi dans l'enquête sur les soupçons de financement libyen de sa campagne victorieuse de 2007. Ce contrôle judiciaire lui interdit notamment de rencontrer les protagonistes du dossier.

Ce contrôle judiciaire est une première pour un ex-chef de l'Etat français sous la Ve République. Les juges d'instruction du parquet national Financier ont décidé de contraindre Nicolas Sarkozy.

Il lui interdise de rencontrer neuf protagonistes du dossier, dont deux très proches, Claude Guéant et Brice Hortefeux. Il lui est aussi interdit de se rendre en Libye, en Égypte, en Tunisie et en Afrique du Sud.

Thierry Herzog, avocat historique de l'ancien chef du palais de l’Elysée, ne compte pas en rester là, cette mesure coercitive, il entend bien rapidement la contester. Il l'a dit ce vendredi matin sur RTL.

« Il y a en France un double degrés de juridiction. On a le droit de faire appel, je ferais appel de ce contrôle judiciaire et on verra ce que la chambre de l’instruction dira. Je vais prouver l’innocence du président Sarkozy. Je vais apporter la preuve de son innocence et on verra qui sont les malfaiteurs, qui sont les voyous, qui sont les assassins, qui sont les voleurs »
Pour Thierry Herzog, le fait d'avoir convoqué Nicolas Sarkozy pour une garde à vue, c'était « la chronique d'une mise en examen annoncée ».

Il a rappelé que son client avait déjà par le passé été mis en examen notamment dans l'affaire Bettencourt, avant de bénéficier d'un non-lieu. Et Thierry Herzog d'assurer qu' « il en sera de même dans cette affaire ».


RFI

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top