Culture : La célébration des 72 heures du livre annoncée pour les 23, 24 et 25 avril 2012 à Conakry

CULTURE 2

La commission d’organisation des 72 heures du livre a animé, ce jeudi 19 avril 2012, un point de presse à la maison des journalistes à Coleah.

L'objectif, exposer le niveau d’avancement des préparatifs et surtout annoncer les grandes innovations apportées à l’évènement cette année.

D’entrée, les organisateurs Sansy Kaba Diakité de la maison d’édition L'Harmattan Guinée et Nadine Barry, présidente de la commission d’organisation se sont succédé pour expliquer aux journalistes l’importance et la portée de cet évènement dont la célébration commencera cette année le 23 avril prochain sous le thème ‘’La place du livre dans l’éducation.’’

Sansy Kaba Diakité, après un vibrant hommage rendu aux écrivains guinéens, a affirmé qu’aucun développement n’est engageable dans un pays sans le livre. C’est pourquoi, poursuit-il, les écrivains seront célébrés à cette occasion.

De Camara Laye, à Alioun Fan Touré en passant Alseny René Gomez, Elhadj Fodé Lamine Touré, Lamine Kamara… pour ne citer que ceux là. Des conférences-débats seront organisées tout au long de l’évènement pour expliquer la vie et l’œuvre de ces illustres penseurs.

«Le livre nourrit l’esprit, permet de s’épanouir et de voyager. Le livre aide à combattre l’ignorance par ce qu’il permet de connaitre les époques que nous n’avons pas vécues, de comprendre de groupes sociaux …. C’est un moyen d’acquérir des idées, de vivre des sentiments qu’on n’a pas eu l’occasion d’acquérir ou de vivre soi-même. C’est un véritable moyen de lutter pour défendre ses convictions… », dira en substance le directeur de L’Harmattan Guinée.

Concernant le prix du livre, Sansy Kaba a rappelé que le livre n’est pas cher mais que c’est le Guinéen qui est pauvre.

Il a déploré que le secteur de la culture soit laissé pour compte par le Gouvernement et a remercié les partenaires dont Total Guinée, l’institut français, Guinée Games … pour leur soutien apporté pour la réussite de l’événement.

Nadine Barry, présidente de la commission d’organisation a souligné que cette année les 72 heures du livre seront ponctuées par trois ateliers de formation pour expliquer aux jeunes comment écrire et faire la bande dessinée….

Elle a mis l’occasion à profit pour plaider en faveur d’une réduction substantielle des droits des douanes sur le livre afin de le rendre accessible au Guinéens.

Mme Barry a également lancé un appel aux medias pour qu’ils couvrent l’évènement avec beaucoup d’application.

La cérémonie a pris fin par des bénédictions dites par le doyen Elhadj Naby Youla, compagnon de l’indépendance qui, tout en expliquant son parcours, a donné de sages conseils aux jeunes journalistes présents.

Mamadou Barry, Factuguinee.com

2 Commentaires

  1. gotaram

    Le livre sera une excellente référence pour le résident et les visiteurs. Merci pour l'information. instagram online

  2. gotaram

    Le livre sera une excellente référence pour le résident et les visiteurs. Merci pour l'information. instagram online

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top