« Je suis venu vous rencontre pour examiner avec vous les voies et moyens de renforcement de la participation des VNU que nous sommes dans l’atteinte des OMD en République de Guinée » dixit Gustave Ouattara, Chargé de programme VNU

ACTUALITE 0

Conakry, 28 mai 2011 : L’année 1980 marque le démarrage du Programme VNU en République de Guinée. Depuis, le pays a toujours enregistré leurs interventions.

De nos jours, les uns travaillent à Conakry, capitale nationale. Tel celui là qui évolue au PNUD, au sein du Programme Environnement ou cet autre qui dirige le dispensaire des Nations Unies. Les autres à l’intérieur du pays. Tels ce Chef du Sous Bureau PAM ou ce Responsable du Programme D’Intégration Locale des Réfugiés au compte du HCR, tous à N’Zérékoré, préfecture située à 954 kms de la capitale nationale (habitation type de refugié intégré localement in photo ci contre ; on y voit le Chargé de programme en jaune, le volontaire en blanc et l’intégré).

Toutes les interventions des VNU se font au niveau des différentes agences du Système des Nations Unies.

Après être resté au moins quatre années successives sans avoir reçu de visite de terrain de Chargé de programme et deux ans sans Chargé de programme, voici qu’en 2011 Mr Gustave Ouattara y est nommé. Pour un des VNU, « La nomination d’un Administrateur Principal contribuera, à coup sûr, à redynamiser nos activités ».

En effet, le Programme des VNU a déjà à son actif des acquis s’inscrivant dans le cadre de sa contribution à la réalisation des OMD. Au plan institutionnel, il est mis en place un Comité National des Volontaires. Sa mission majeure : promouvoir le volontariat tout en en faisant un outil au service du développement de la Guinée.

Il compte dans ses rangs près d’une centaine de jeunes venant d’une trentaine d’associations de la société civile. Au plan du plaidoyer en vue d’une plus grande compréhension de sa mission, des rencontres de haut niveau ont été organisées. Au nombre de celles-ci, il ya celles qui ont eu lieu avec le Ministre de la Jeunesse, avec le Ministre Chef de Cabinet du Président de la République respectivement. S’y ajoutent celles organisées avec certaines ONG locales évoluant dans les domaines d’intérêt du Programme VNU.

Sur le plan des préparatifs de la JIV 2011 qui coïncide avec la « Première décennie du volontariat ou année internationale des volontaires +10 (AIV +10) ». L’une d’elle marquant le démarrage de AIV+10 a déjà eu lieue.

A ce sujet, un média en ligne a titré : « Les festivités de la célébration de la AIV+10, lancées en Guinée par un match de football féminin à Conakry» (in guinee24). Et de poursuivre : « (…) elles ont effectivement démarré le dimanche, 10 avril dernier au stade de la Mission catholique, dans la commune du Kaloum à Conakry par un match de football féminin, en présence de nombreuses personnalités gouvernementales, onusiennes et de la société civile. Un match ayant opposé la Planète féminine de Yimbaya et le Lalaba Football club ».

Selon Jean Pierre Ouendouno, auteur de l’article susmentionné, « Pour mieux réussir les différentes activités retenues, une Alliance composée de plusieurs associations et ONG nationales appelée « Alliance nationale de la Journée Internationale des Volontaires", en abrégé ANAJIV+10 a vu le jour cette
semaine. Elle est dirigée par un Comité exécutif de sept (7) membres, présidé par une représentante de la société civile guinéenne, en la personne de Fatoumata Mame Diallo. Ce Comité coordonne toutes les activités de ladite Alliance».

A l’actif du Programme, deux rencontres formelles avec les VNU évoluant dans le pays. La première s’est déroulée le jeudi, 31 mars 2011 à Conakry. La seconde, le 25 mai 2011 à N’Zérékoré, capitale régionale de la zone forestière. Au cours des rencontres, les VNU ont examiné ensemble leur fonctionnement, évalué leur participation au développement de la République de Guinée à travers leurs agences respectives. Ils ont également formulés des recommandations fort utiles à la redynamisation de leur Programme. A Conakry comme à N’Zérékoré, le thème dominant aura été « VNU et OMD en République de Guinée ». Devant les VNU de N’Zérékoré (in photo ci contre), le Chargé de programme saluera leurs efforts quotidiens respectifs fournis dans la réalisation des OMD en dépit de l’absence d’un Chargé de programme.

Il leur a promis de tout mettre en oeuvre afin que « notre participation à la mise en oeuvre des OMD dans ce beau pays soit davantage renforcée ». Pour ce faire, « Je compte sur votre habituel engagement lequel n’a pas attendu la présence d’un Chargé de programme pour s’extérioriser» dira – t – il en substance. Pour un des VNU, « Votre visite de terrain est un motif d’encouragement car nous avons maintenant le sentiment de ne plus être « abandonné »… ».

Entre autres recommandations, il ya celles relatives à leur volonté d’accroître le niveau de partage des informations, de renforcer le mécanisme de promotion de leur visibilité, d’améliorer tout le mécanisme de leur participation à la mise en oeuvre des OMD.

A noter que le programme VNU fournit les appuis requis à différents niveaux aux agences du Système des Nations Unies (SNU), y compris l’aide aux réfugiés dans une optique de durabilité des actions. En Guinée, les agences des Nations Unies ayant fait appel aux compétences des VNU sont : UNHCR, PAM, PNUD, UNFPA, OMS, OPS, FAO, UNICEF, UNESCO, UNAMSIL, OHCHR

Par Facély II Mara, Chargé de Communication – PNUD
Pour de plus amples informations sur le Programme VNU en République de Guinée, veuillez consulter Mr Gustave Ouattara, Chargé de programme ; email : gustave.ouattara@undp.org ; Phone (00224) 62 55 33 60

factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top