Coopération: Signature d’un projet conjoint d’un millions USD pour lutter contre les violences basées sur le Genre

ACTUALITE 0


La salle de conférence du Ministère de la Coopération internationale a servi de cadre, ce mercredi 18 avril 2012, à la signature d’un projet conjoint UNFPA/PNUD/UNICEF et le Gouvernement Guinéen.

Cette convention de financement estimée à un million de dollars US est conçue pour renforcer la prévention et la réponse aux violences basées sur le genre en République de Guinée.

Ce projet financé par le fonds de consolidation de la paix des Nations-Unies s’articule autour de trois objectifs à savoir : le renforcement des capacités des forces de défense et de sécurité pour prévenir les violences sexuelles dans le cadre de la reforme du secteur de la sécurité; le renforcement de la prévention des violences sexuelles et autres formes de violences basées sur le genre et le renforcement de la réponse judiciaire et la lutte contre l’impunité.

A l’occasion, le coordonnateur résidant du système des Nations-Unies en Guinée, M. Antony Bohama Ohemengue a souligné que la mise en œuvre de ce programme conjoint permettra de faire une bonne documentation sur la pratique et de mobiliser davantage des fonds nécessaires à la lutte contre les violences basées sur le genre en Guinée.

Le diplomate Onusien a invité le ministère des Affaires sociales, de la Promotion féminine et de l’Enfance, le Ministère de la Sécurité, le Ministère de la Défense nationale en collaboration avec les agences du système des Nations-Unies de coordonner et de veiller à l’atteinte des objectifs fixés par le projet.

Antony Boama Ohemengue a réitéré la disponibilité des Nations-Unies à accompagner le gouvernement guinéen dans ses efforts de développement durable afin que les droits humains soient respectés.

En Réponse, le ministre de la Coopération internationale, Moustapha Koutoubou Sanoh a rappelé que la Guinée est entrain de suivre une transition marquée par des développements positifs depuis janvier 2010. Mais, dit-il, elle est encore menacée par plusieurs défis.

« Pendant ces dernières années, l’instabilité institutionnelle et les crises politiques ont eu un impact très négatif à l’accès des populations aux services sociaux de base. Les conséquences sociales néfastes que cette situation a engendrées ont particulièrement affecté les femmes et les enfants… » a expliqué en substance Moustapha Koutoubou Sanoh. Avant d’ajouter que la mise en œuvre de ce projet marquera une étape importante dans l’atteinte des objectifs du millénaire (OMD) en Guinée, notamment dans la promotion de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes.

En fin, il a salué la contribution des partenaires à l’initiation et à la formulation de ce projet hautement porteur et leur a donné l’assurance que les ressources ainsi mises à disposition seront rationnellement utilisées.

Mamadou Barry, factuguinée.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top