Cérémonie de graduation de la première promotion du Réseau des professionnels du Fundraising à Conakry !

ACTUALITE 0

La salle des études de l’institut national de la recherche pédagogique (INRAP) a servi pour cadre le samedi 13 octobre 2012, à la cérémonie de remise de diplômes de la première promotion du réseau des professionnels du Fundraising.

Organisée par l’Académie du Leadership Communautaire présidée par Monsieur Moussa Cissé, cette cérémonie sanctionne six semaines de formation théorique et d’activités pratiques de 43 ONGs (organisations non gouvernementales) en l’Initiation aux Principes et Techniques du Fundraising (entendez levée de fonds).

Placée sous le haut patronage du ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, Alhassane Condé, la rencontre a connu la participation de plus d’une centaine de personnalités et responsables de la société civile guinéenne.

La cérémonie a commencé par un discours de bienvenue prononcé par le président de la commission d’organisation, Monsieur Alpha Kabinet Cissé, après avoir remercié les uns et les autres pour leur déplacement s’est réjouis que le nom de la promotion soit baptisé «Alhassane Condé».

Le président de l’Académie du Leadership Communautaire et le Directeur du Bureau de Presse de la Présidence de la République, Monsieur Moussa Cissé, quant à lui, se dit convaincu que ces séances de formation ont été utiles et profitables aux participants, et qui y ont trouvé de quoi alimenter leurs recherches et leurs démarches respectives, dans la technique de levée de fonds, un véritable problème des ONGs en Guinée dans la mise en œuvre de leurs projets.

« Je voudrais également et surtout remercier les généreux donateurs sans lesquels ce séminaire n’aurait pas eu lieu. Mes remerciements vont particulièrement, à son Excellence Monsieur Alhassane Condé, ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation dont cette cérémonie est placée sous le Haut Patronage, père de la décentralisation et champion pour la cause des mouvements associatifs en Guinée. » a-t-il dit.

Avant de rentrer dans l’histoire des mutations politiques qui ont jalonné les pays ouest-africains depuis le début des années 90, et qui ouvrent des pistes porteuses d’espoir pour ces états qui constituent l’écrasante majorité des Pays Moins Avancés, caractérisés par une pauvreté massive.

Selon Monsieur Cissé, « L’histoire du développement des pays de la sous-région, longtemps caractérisé par des systèmes politiques fermés nous enseigne que depuis les années 1960, les différents résultats dans l’exécution des multiples projets de développement ont donné des résultats mitigés : les échecs sont restés nombreux, les succès rares ou incertains malgré les quantités impressionnantes de ressources financières, et les espoirs légitimes suscités. »

Pour lui, « Les causes de ces échecs cumulés montrent à travers des analyses successives que la responsabilisation effective des populations (à travers les organisations communautaires) à la base est une des conditions incontournables pour accroître les chances de succès d’un développement qui ne peut ni s’administrer, ni s’imposer tout simplement parce qu’on ne développe pas mais on se développe. »

Et de poursuivre en disant, « Dans cette optique on observe un peu partout une volonté politique affichée de lutter contre la pauvreté à travers les ONG. Les mouvements associatifs également connu sous les appellations d’ONG, organisations communautaires, groupes d’intérêt, groupes de pression, organisations a but non lucratif, société civile etc. sont ainsi aujourd’hui devenues incontournables dans la mise en œuvre des politiques de développement communautaire. Mais pour jouer efficacement leur rôle, les ONG doivent trouver des ressources. Lever des fonds devient donc l’activité centrale des ONG. »

Pour le président de l’Académie du Leadership Communautaire, « C’est ce qui a justifié la création de l’Académie du Leadership Communautaire par un groupe d’africains, à Indianapolis, dans l’État d’INDIANA (USA) en 2003, dont le but est de renforcer les capacités structurelles et opérationnelles des ONG afin de relever les quatre grands défis qui attendent les ONG à savoir : la gouvernance, la mobilisation des ressources, le pouvoir de communication et la maîtrise du sujet. »

Il a terminé en disant que gérer une ONG n’est pas un travail d’amateurs. « C’est une activité de professionnels. Lever des fonds, c’est tendre la main. Mais vous devez tendre la main dans la dignité, avec professionnalisme et respectueux du code de déontologie de « l’Association Internationale des professionnels du Fundraising » dont vous serez bientôt membres. » Acette occasion, il attire l’attention du gouvernement, des grandes compagnies, notamment Minières, ainsi que des operateurs économiques, de la nécessité de la mise en place de « fonds de contrepartie d’appui aux ONG ».

Dr Hadja Djéné Saran Camara, porte-parole du réseau des professionnels du Fundraising a, pour sa part, exprimé ses sincères remerciements et sa profonde gratitude au ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, Alhassane Condé pour avoir partagé avec les bénéficiaires ses expériences et expertises en matière de gestion des ONG.

Elle s’engage à procéder à une large démultiplication des connaissances acquises et surtout de se constituer en ‘’réseau de professionnels en fundraising’’ afin de s’affilier au réseau mondial de fundraising.

A en croire, Dr Djéné Saran Camara, la démultiplication aura pour effet de renforcer les capacités opérationnelles des Ongs , à relever les nombreux défis qui les interpellent en termes de gouvernance, de communication et de maitrise de sujets…

Le ministre de l’Administration du territoire, Alhassane Condé, parrain de la cérémonie et père fondateur de la société civile guinéenne, a remercié les organisateurs du choix porté sur sa personne. Il a exhorté les membres du réseau à l’union sacrée car, pour lui, la société civile est un maillon essentiel du développement, mais pour la mise en œuvre des projets, on rencontre des difficultés qui exigent ténacité et persévérance.

La rencontre a pris fin par des remises de prix aux donateurs et des Attestations à la première promotion du réseau des professionnels du Fundraising en Guinée.

Taliby Dos Camara, factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top