«Le désaccord entre le président Alpha Condé et Jean Marc Telliano est né du refus de fusionner le RDIG avec le RPG arc-en ciel », soutient Baba Keita, secrétaire général du RDIG

ACTUALITE 0

A peine limogé du gouvernement du premier ministre, Mohamed Said Fofana, le leader du Rassemblement pour le développement intégré de la Guinée (RDIG), Jean Marc Telliano vient d’être réinstallé à la tête de son parti politique. C’était samedi dernier lors d’un rassemblement organisé, en son honneur, par les cadres, militants et sympathisants de son parti.

Le désormais ex ministre de l’Agriculture tente ainsi de ré-mobiliser ce qui reste de sa formation politique dans la perspective des prochaines élections législatives.
A cette occasion, Jean Marc Telliano a tenu à rappeler que malgré ses charges ministérielles, qu’il ne s’est jamais éloigné de sa famille politique.

« Même quand j’assumais la fonction de Ministre, je n’ai jamais rompu avec ma famille politique. Je reviens parmi vous jusqu’au moment où le pays aura besoin de moi » a-t-il affirmé.

Pour sa part, le secrétaire général du RDIG a mis un accent particulier sur l’attachement de M. Telliano à son parti. Avant de tirer à boulets rouges sur le RPG-Arc-en-ciel qu’il accuse de vouloir l’obliger, par la force, de Fusionner son parti au RPG arc-en-ciel.

« Après 20 vingt mois de fonction au gouvernement, Jean Marc Telliano rejoint aujourd'hui sa "grande et fidèle famille politique" dira en substance Baba Keita. Avant d’ajouter « Que le destin est le seul maitre de l'homme et en matière de gouvernance, aucun haut fonctionnaire n'a un contrat à durée indéterminée avec le Chef d l'Etat".

A en croire M. Keita, "Le RDIG, autrefois allié et pas des moindres du RPG, est depuis un moment par la force des choses indexé comme une peste à détruire par tous les moyens à cause de sa nocivité vis-à-vis du pouvoir. Mr Jean Marc Telliano contrairement à d’autres parvenus du système a été loyale et sincère dans tous ses faits et gestes vis-à-vis du Pr Alpha Condé. Le RDIG a été un des premiers acteurs et fondateurs de l'Alliance Arc-en-ciel et les résultats issus des élections présidentielles en font foi"

Selon Baba Keita, le désaccord entre le RDIG et le président Alpha Condé est né de l'esprit de fusion.

"Contrairement à une quarantaine de leaders en costumes cravates et grands boubous qui ont accepté cette fusion, le RDIG à deux ans seulement de son existence a trouvé cette formule politiquement suicidaire. Mais dans le sentiment qu'en politique, il ne doit pas y avoir d'anciens alliés, Mr Jean Marc Telliano fidèle à sa parole d'honneur a instruit son bureau exécutif à mener auprès du RPG les démarches nécessaires pour envisager toutes autres formes de collaboration. Toutes ces démarches appuyées de courriers officiels sont restées vaines" a-t-il expliqué.

Enfin, le secrétaire général du RDIG a fait savoir que ‘’c’est aux mouvements et associations de soutien que force a été donnée pour déstabiliser le RDIG dans ses fiefs. Il invite le RPG arc-en-ciel à faire la différence entre la réception officielle d’une autorité dans une préfecture à une manifestation politique, car, dit-il, en politique, tout ce qui brille n’est pas or.

Mamadou Bailo Barry, factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top