Élections législatives: « le départ de Waymark et le vote des Guinéens de l’étranger sont deux points non négociables » affirme le porte parole de l’opposition

ACTUALITE 0

Lors d’un point de presse animé, lundi 12 novembre 2012,  par l’opposition guinéenne à Conakry, ses leaders ont affirmé que le départ de l’opérateur de saisie Waymark et la prise en compte du vote des guinéens de l’étranger sont deux points non négociables.

Alors que la semaine dernière, le président Alpha Condé avait affirmé sur les ondes d’une chaine internationale que l’opérateur de saisie Waymark n’avait aucun problème. Cette sortie du président Condé a provoqué une vague de réactions chez certains leaders de l’opposition dite ‘’radicale’’ qui, depuis la recomposition de la commission électorale nationale indépendante (CENI) fait du départ de l’opérateur de saisie Waymark et du vote des Guinéens de l’étranger son cheval de bataille.

Reste à savoir si la mouvance présidentielle et l’opposition réussiront dans, un bref délai, à accorder leurs violons sur ces deux points pour aller rapidement vers l’organisation rapide des élections législatives.

Du côté de la CENI, son nouveau président Bakary Fofana multiplie les rencontres et autres consultations pour, dit-on, proposer dans les jours à venir un chronogramme réaliste pour la tenue de ces élections.

Mamadou Bailo Barry, factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top