Recrudescence de la criminalité: Dr Oussou Fofana parle de la probable existence ‘’d’un commando de la mort’’à Conakry

ACTUALITE 0

Lors d’une conférence de presse animée lundi à Conakry, l’opposition guinéenne a fustigé l’assassinat de la directrice nationale du trésor public, Mme Aissatou Boiro et exprime son indignation face à la recrudescence de la criminalité à Conakry.

Le vice président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Fodé Oussou Fofana a affirmé que l’ADP et le collectif vont se retrouver prochainement pour prendre une position par rapport à l’insécurité grandissante à Conakry.

«Vous avez vu comment Mme Aïssatou Boiro a été assassinée. Elle a été assassinée à 21 heures sur la route de Kipé. Les bandits ont eu le temps de l’assassiner et se volatiliser dans la nature. C’est inquiétant, parce que le jour où cette Dame a été assassinée, je me suis dit que la sécurité allait être renforcée à Conakry. Je m’attendais à ce qu’on a érige des barrages pour retrouver les assassins. Mais, rien, il y avait aucun militaire dans la rue. Aucune fouille n’a été effectuée sur les véhicules, bref rien n’a été fait pour retrouver les assassins… », s’indigne Dr Oussou Fofana

Pour lui il existerait un commando de la mort qui circule à Conakry.

«C’est inquiétant parce qu’aujourd’hui, je suis convaincu qu’il y a ce qu’on appelle le commando de la mort. Aujourd’hui, cette Dame a été assassinée, demain ça peut être les adversaires politique…» a-t-il ajouté.

Enfin, Fodé Oussou Fofana regrette que Mme Boiro soit enterrée à Koundara sans que ses assassins ne soient arrêtés.

Mamadou Bailo Barry, factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top