La Palestine à l’ONU : Quand les USA soutiennent la colonisation au 21ème siècle !

ACTUALITE 0

L’Assemblée générale des Nations unies se prononcera ce jeudi 29 novembre 2012 sur la demande de reconnaissance de la Palestine en tant qu’Etat observateur non membre de l’ONU. Cette demande vient après un peu plus d’un an de l’échec du statut de membre.

On se souvient qu’à l’époque, les Etats-Unis d’Amérique s’étaient opposés à cette demande de reconnaissance de la Palestine en tant qu’Etat observateur. Les USA, en tant qu’alliés naturels et inconditionnels d’Israël.

Selon les observateurs avisés, les Palestiniens sont d’ores et déjà assurés d’obtenir une majorité de « OUI » et qu’il n’y a pas de droit de veto à l’Assemblée générale. Ce vote en faveur de oui est la récompense de plusieurs années de lutte contre la colonisation israélienne dont les corollaires sont les poursuites de colonisations de territoires non encore occupés, des massacres à chaque occasion, de vols de biens et services, de détournements de fonds destinés à la Palestine par le Gouvernement Hébreux.

Même si cette reconnaissance ne fait pas d’emblée la Palestine un Etat membre à part entière de l’ONU, néanmoins ce symbolique statut est un grand départ pas vers la reconnaissance totale de ce peuple devenu martyr à force d’être opprimé par le puissant Israël l’ami des gendarmes du monde, les USA. Tout comme le statut du Vatican aujourd’hui, dans le passé le Japon ou l’Autriche ont également été des Etats observateurs. Donc, l’espoir reste permis pour le peuple palestinien de devenir un jour un Etat à part entière.

Plus important encore, le nouveau statut de la Palestine lui confère naturellement le droit d’adhérer à des agences onusiennes ou à des traités internationaux.

Seulement, le paradoxe occidental dans cette affaire, principalement les gendarmes du monde qui défendent aveuglement l’Israël dans sa folie meurtrière d’annexer tout le Moyen Orient, reste la situation la plus incompréhensible pour les communs des mortels. Car, grâce aux Etats- Unis d’Amérique, plusieurs sont les pays qui sont morcelés au nom « des Droits de l’Homme et des Libertés » à savoir le Kossovo pour la Yougoslavie, le Timor Oriental de l’Indonésie, l’Erythrée dans l’Ethiopie et récemment le Sud Soudan dans le Soudan. Ils parlent de liberté mais ils défendent la dictature et les rebelles.

En revanche, la France qui a souvent, voire très souvent soutenu toutes les initiatives des Etats-Unis d’Amérique, pour une fois, s’est opposée à son allié en votant OUI en faveur d’un Etat Palestinien. Avec cette décision, la France est revenue dans le respect de ses idéaux fondateurs de la république française à savoir la Justice, Egalité et Fraternité. Quand à l’Israël, devenu par la force de la défense des USA, le 6ème détenteur des Droits de veto, restera un cancer pour ce vaste territoire, appelé Moyen Orient.

L’on a impression que les mots « Liberté » et « Droit » n’ont de sens que pour les Maîtres du monde et leurs alliés, les autres ne sont que des cafards, des dictateurs et des terroristes dont il faut combattre par tous les moyens.

En votant contre la demande de reconnaissance de la Palestine en tant qu’Etat observateur des Nations Unies, les USA soutiennent la colonisation en plein cœur du 21ème siècle et que les Palestiniens restent le seul peuple du monde sous la colonisation. Une honte pour l’humanité !

Taliby Dos Camara, factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top