Justice: des cadres accusés de tentative de détournement de près de 1,5 million d'euros comparaissent devant la justice !

ACTUALITE 0

Les présumés auteurs d'une tentative de détournement de près de 1,5 million d'euros ont commencé à défiler ce lundi devant la Cour du tribunal de première instance de Kaloum, à Conakry, a-t-on constaté sur place.

Ces accusés au nombre de 8, dont deux seraient en fuite depuis l'éclatement de l'affaire sont pour la plupart des cadres du ministère de l'Economie et des Finances et de la Banque centrale de la République de Guinée.

Ils avaient vu leurs conditions de détention se durcir, au lendemain de l'assassinat de Madame Boiro Aissatou, directrice nationale du Trésor, le 9 novembre 2012.

Le juge d'instruction chargé du dossier Zaoro Kpogomou, avait décidé de les mettre sous mandat de dépôt, pour des "raisons de sécurité'', a-on appris de sources judiciaires.

Le président Alpha Condé qui avait été choqué par ce crime, avait promis que tout sera mis en oeuvre pour que les assassins soient retrouvés.
Les enquêteurs n'écartaient d'ailleurs pas la piste d'un règlement de compte lié à cette affaire d'assassinat, ce qui risquait à l'époque de compliquer le sort des présumés auteurs de cette tentative de détournement de près de 1,5 millions d'euros.

Toutefois, les autorités judiciaires avaient prévenu qu'il n'y a pour le moment aucune "connectivité'' entre l'assassinat de Madame Aissatou Boiro et cette affaire.
Ce lundi, l'audience a débuté par la comparution du planton du ministère des Finances Amadou Diouldé Diallo, l'un des prévenus.

Xinhua
Factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top