"Etude sur la cartographie des conflits en Guinée" Thème d'un atelier qui a pris fin jeudi à Conakry

ACTUALITE 0

Du 17 et 18 juillet 2013 s’est tenu à Conakry l’atelier de validation de l’étude sur la cartographie des conflits en Guinée.

Cet atelier a été organisé par le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, avec l’appui technique de la Fondation Suisse pour la Paix sur financement du PNUD.

Cette rencontre a réuni 72 participants représentant venus des départements ministériels, des gouvernorats, les agences du Système des Nations Unies, des organisations de la société civile et des média publics et privés.

Cet atelier avait pour objectif de permettre une compréhension nationale commune des principaux facteurs de conflits en Guinée, de leur localisation, de leur incidence et de leur cause structurelle.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Ministre de la Coopération Internationale et a enregistré la présence de la Présidente du CNT,  du CES, de la Directrice Pays PNUD, les Ministres de l’Administration du Territoire et de la Sécurité.

Pendant deux jours, les participants ont échangé sur deux thèmes comme le rappel du processus d’élaboration de la cartographie des conflits et des résultats globaux de l’étude
et la présentation de la structure du rapport, des résultats globaux de l’étude et des perspectives.
A la cérémonie de clôture, la directrice pays du Pnud en Guinée. Metsi Makhe sha indiquera que la problématique de conflit est d’actualité en ce moment où la Guinée forestière vienne de rappeler l’urgence de passer à l’action.

« C’est dans l’esprit des hommes qu’il faut cultiver les graines de la paix. Nelson Mandela dont nous célébrons l’anniversaire ce 18 juillet reste pour l’humanité un symbole de non violence, de tolérance et de pardon… », dira t-elle. Avant de souligner la nécessité d’entreprendre des actions d’alerte précoce et de réponse rapide pour éviter que des futurs conflits ne surviennent.

Le secrétaire général du Ministère de l’administration du territoire, Yamory Condé a rappelé que notre pays fait face en ce moment à des défis majeurs pour définir des stratégies pour préserver la paix et l’unité nationale.
Yamory Condé a rassuré les partenaires que le gouvernement mettra tout en ouvre pour l’application correcte des recommandations issues de cet atelier.

Faut-il rappeler que la prise en charge des facteurs de conflits en Guinée suppose une connaissance approfondie de la nature des conflits et leurs causes structurelles afin d’élaborer des stratégies de prévention et de gestion avec des mécanismes de réaction adaptés.

Mamadou Baïlo Barry
Factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top