Mines: La Guinée signe une convention de 6 milliards de dollars avec une société chinoise

ACTUALITE 0

Le gouvernement guinéen représenté par le ministre des Mines et de la Géologie Mohamed Lamine Fofana a signé, vendredi à Conakry, une convention minière avec la société chinoise CPI (China power investment corporation), d'un montant de six milliard dollars, pour l'exploitation d'une importante réserve de bauxite dans la région de Boké, située à plus de 300 km au nord de Conakry.

La convention concerne un projet d'alumine dont le coût global d'investissement est estimé à six milliards de dollars américain, avec une durée de réalisation des travaux fixé à 48 mois soit deux ans, à compter de la signature du présent document.

La phase d'exploitation et de mise en valeur portant sur une potentialité de 900 millions de tonnes de bauxite va créer 8 000 emplois directs au cours de la phase de construction des installations de la raffinerie et des multiples infrastructures sociales.

Au nom du gouvernement guinéen, le ministre des Mines et de la Géologie Mohamed Lamine Fofana s'est dit heureux de signer et d'annoncer l'avènement d'un "géant minier" dans le secteur minier guinéen, à coté d'autres entreprises minières déjà opérationnelles sur le terrain.

Selon lui, son pays veut aller désormais vers la transformation des ressources naturelles minérales sur place au lieu de les exporter hors des frontières du pays, comme c'est le cas actuellement avec les sociétés existantes dans le pays.

A propos du partenariat entre la Guinée et la CPI sur le projet de production d'alumine en Guinée, le ministre a qualifié la convention d'un "mariage d'amour" et d'un "mariage de raison", car il s'agit de la coopération bilatérale entre la Chine et la Guinée, mais aussi d'un partenariat gagnant-gagnant.

La convention qui fait l'objet de signature entre les parties prenantes comprend 35 articles dont les articulations s'étendent sur les domaines économiques, financiers, techniques et socio- environnementaux, a rappelé le ministre.

"Nous croyons profondément au partenariat stratégique et nous sommes convaincus qu'il s'agit d'un partenariat fiable et mutuellement profitable", a affirmé M. Fofana.

Eu égard au poids d'investissement financier, à la rentabilité du projet et des infrastructures qui seront réalisés en faveurs des populations urbaines et rurales, le représentant du gouvernement a souligné qu'il apparait que c'est "un projet hautement rentable pour le pays".

Le directeur général de la CPI Lu Qizhou a mentionné la volonté de son entreprise à collaborer avec la Guinée pour atteindre un développement harmonieux du pays.

Pour ce faire, il a mis l'accent sur un partenariat bénéfique entre la Guinée et la Chine à travers l'entreprise CPI, et réitéré l'engagement de sa société à fournir l'électricité à Conakry et dans les zones environnantes à coût raisonnable.

A noter que la société CPI est un groupe d'énergie intégral à grande échelle qui regroupe des industries variées telles qu'électricité, charbon, aluminium, chemin de fer, port etc.

Sa capacité de production de charbon a atteint 74,1 millions de tonnes, celle d'aluminium électrolysé a atteint 2,77 millions de tonnes alors que celle d'alumine est de 2,6 millions de tonnes l'année dernière.

En 2012, le chiffre d'affaire de cette géante société est de 29,3 milliards de dollars, avec un profit net de 87,06 millions de dollars. Elle se classe 2e en Chine et 5e dans le monde dans la production d'aluminium électrolysé.

Xinhua

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top