Communiqué de Presse: la Vice-Présidente de la banque Mondiale pour l'Afrique attendue en Guinée

ACTUALITE 0

Madame Obiageli Ezekwesili, Vice Présidente de la région Afrique de la Banque Mondiale effectuera une visite de travail en République de Guinée du 16 au 19 Mars 2011.
Lors de son séjour la Vice –Présidente va s’entretenir avec le Président de la République, le Premier Ministre, le CNT et plusieurs membres du Gouvernement sur des questions importantes de développement à savoir le réengagement de la Banque Mondiale, la stratégie intérimaire des 12 à 18 prochains mois, l’allégement de la dette et les mines avec un accent particulier sur l’ITIE. La Vice-présidente aura aussi des discussions notamment avec les organisations de la société civile, le secteur privé, les partis d’opposition et les partenaires techniques et financiers de la Guinée.

L’objectif principal de cette visite est de témoigner aux nouvelles autorités guinéennes la disponibilité et l’engagement de la Banque Mondiale à œuvrer au renforcement du partenariat avec la Guinée. Cette première visite de Madame Obiageli Ezekwesili, Vice Présidente de la région Afrique de la Banque Mondiale prendra fin par une conférence de presse qui sera organisée le vendredi 18 Mars 2011 à 17h à la Maison de la presse.

Mais qui est Obiageli "Oby" Ezekwesili, Vice-présidente de la Banque mondiale pour la Région Afrique. C’est en 2007 que Mme Obiageli (Oby) Ezekwesili, ressortissante nigériane, est nommée au poste de Vice-présidente de la Banque mondiale pour la Région Afrique. Elle dirige un effectif de plus de 1600 agents ayant pour mission l’exécution des projets et des études économiques et sectorielles dans 47 pays au sud du Sahara.

Au cours de l’exercice 2010 (juillet 2009-juin 2010), la Banque a engagé quelque 11,5 milliards de dollars en nouveaux financements destinés à des projets de développement sur le continent. A ce montant s’ajoutent plus de 1,1 milliard de dollars décaissés sous forme de dons et près de 90 études analytiques.

Avant d’assumer la fonction de vice-présidente de la Banque mondiale, Mme Ezekwesili a occupé le poste de ministre de l’Éducation au sein du gouvernement de la République fédérale du Nigeria. À ce titre, elle a dirigé un programme de réforme globale du secteur de l’éducation, couvrant notamment la réorganisation et la réorientation des activités du ministère dans la perspective des objectifs du Programme Education pour tous et des objectifs du Millénaire pour le développement. Par ailleurs, elle a lancé les modèles de partenariat public-privé dans le secteur de l’éducation, réformé les services d'inspection du Gouvernement fédéral pour en faire un meilleur instrument au service de l’assurance de la qualité et mis en place des modalités permettant d'assurer la transparence et l’obligation de rendre des comptes, en vue d’une meilleure gestion du budget.

Mme Ezekwesili a également dirigé les initiatives ayant abouti à la création d’institutions de formation professionnelle et d’innovation professionnelle spécialement chargées de développer les compétences nécessaires à la compétitivité économique. En outre, conjointement avec la Bourse des valeurs du Nigeria, elle a lancé l’initiative « Adoptez une école publique », qui encourage les entreprises, les groupes communautaires et les particuliers à mener des actions de philanthropie.

Mme Ezekwesili a débuté sa carrière à Deloitte & Touche comme auditeur, spécialiste en gestion et services financiers, avant d’intégrer le groupe exécutif des membres fondateurs de Transparency International, occupant par la suite le poste de directrice pour l’Afrique au sein de cette organisation, de 1994 à 1999. Entre 2000 et 2002, elle a coopéré avec M. Jeffrey Sachs en tant que directrice du Programme conjoint de stratégie économique Harvard-Nigeria, une période au cours de laquelle Mme Ezekwesili a aussi servi en qualité de collaboratrice du président nigérian Olusegun Obasanjo. En 2003, elle a été nommée assistante spéciale en chef du président du Nigeria chargée des Services du suivi budgétaire et des informations sur les prix. En tant que ministre du Développement des minéraux solides, en 2005 et 2006, Mme Ezekwesili a suivi de près la législation adoptée sur les minéraux et les mines, la création du Bureau national du cadastre minier (Nigerian Mining Cadastre Office) et l’ouverture de ce secteur à la participation privée. Elle a également présidé la partie Nigeriane de l’Initiative sur la transparence des industries extractives (EITI) dès 2004 et a été aux avant-postes de l’adhésion volontaire du Nigeria aux principes de l’Initiative, dirigeant les premiers audits sur les processus, les données financières et les éléments matériels jamais entrepris dans le secteur Nigerian des hydrocarbures et du gaz.

Mme Ezekwesili, Expert comptable de formation, est titulaire de deux diplômes de Masters respectivement en droit international et diplomatie de l’Université de Lagos et en administration publique du Kennedy School of Government de l’Université de Harvard.

Elle a obtenu son diplôme de Bachelor à l’Université du Nigeria. En 2006, Mme Ezekwesili a reçu la distinction de Commandeur de l’Ordre de la République fédérale. Elle est mariée au pasteur Chinedu Ezekwesili et mère de trois fils.

Le factuel de Guinée

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top