Société: Les démembrements de la CENI réclament 8 mois d'arriérés de primes!

ACTUALITE 0

Depuis lundi 21 mars courant, des membres des démembrements de la Commission électorale nationale indépendante réclament 8 mois d'arriérés de primes et des frais de transport.

Selon le porte-parole du mouvement, M. Ditinn, " chaque membre d'un démembrement se contentait de 300 000 GNF comme prime mensuelle et d'environ 200 000 GNF pour les frais de transport. Mais cela fait 8 mois que ces primes ne sont pas payés".

Cette réclamation n'est pas un fait nouveau. Récemment, la CENI aurait reconnu 6 mois d'arriérés et payé pour trois mois. Depuis, c'est silence radio. Les travailleurs des démembrements attendent leurs primes, sans nouvelles et sans explication.

Ce mardi matin, le Chargé de la Communication de la CENI, Thierno Saïdou Bayo a nié cette histoire d'arriérés. "Nous avons toujours tout payé. Et puis, s'ils ont des choses à revendiquer, ce qui est tout à fait normal, ce n'est pas comme ça, en venant assiégé nos locaux. Ils ont élu des bureaux par lesquels ils doivent passer".

Ce scandale financier intervient alors que les Législatives sont prévues pour la fin de l'année, en Décembre, et vient jeter le doute sur la gestion financière des fonds alloués à la CENI.

Affaire à suivre

Alia Marco Camara, factuguinee.com
64536163

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top