Entrée en politique du président de l'ex-junte Dadis Camara : Quelle est la position de Human Rights Watch ?

ACTUALITE 0

C’est en toute exclusivité qu’elle s’est exprimée au micro de notre rédaction. La conseillère juridique senior du programme justice internationale de « Human Rights Watch » s’est exprimée ce mercredi 13 mai 2015 sur l’annonce de la candidature aux prochaines élections de l’ancien président de la transition guinéenne capitaine Moussa Dadis Camara.
Dans un entretien accordé à notre rédaction, Elise Keppler, conseillère juridique senior du programme justice internationale a affirmé que son organisation ne trouve pas d’inconvénient dans la candidature annoncée de l’ex- numéro 1 du Conseil National pour la Démocratie et le Développement (CNDD) de Moussa Dadis Camara.
‘’Il n’y a pas de problème sur sa candidature. Il peut être candidat parce qu’il n’y a pas de loi qui interdit cette position’’ a réagi Elise Kepler de Human Rights Watch.
Considéré comme étant l’un des commanditaires des massacres du 28 septembre 2009, Moussa Dadis Camara a annoncé cette semaine son intention de briguer la magistrature suprême de son pays la Guinée. Investi récemment à la tête des « Forces Patriotiques pour la Démocratie et le Développement », Moussa Dadis Camara dit vouloir désormais rentrer dans son pays.
Elise Keppler a souligné la nécessité de rendre justice à toutes les victimes des massacres du 28 septembre 2009. Selon elle, c’est le seul moyen de lutter contre l’impunité dans le pays.
Lisez l'entretien en intégralité
Comment votre organisation a accueilli l’annonce de la candidature de l’ancien chef de la transition guinéenne Moussa Dadis Camara à la prochaine élection présidentielle de son pays ?
Il n’y a pas de problème sur sa candidature, il peut être candidat parce qu’il n’y a pas de loi qui interdit cette position. Mais ce que je voudrais dire c’est que les victimes ont le droit d’avoir la justice. Il n’y a pas d’objection à ce qu’il soit candidat. Nous n’avons pas de position sur les choses politiques comme ça. Je suis des droits de l’homme et nous ne faisons pas de la politique.
Etes-vous inquiets que l’entrée en politique du Capitaine Dadis Camara n’influence la procédure judiciaire qui est déjà en cours pour identifier les auteurs et commanditaires des massacres du 28 septembre 2009 ?
Oui c’est vrai qu’il y a des défis pour ce qui est de ce dossier. Depuis cinq ans on a fait des investigations, nous avons interrogé des personnes inculpées dans cette affaire et nous avons engagé des discussions avec des victimes. Mais nous sommes encore dans la première étape d’investigation, et c’est nécessaire de finir avec cette étape. La deuxième étape c’est d’avoir vraiment le soutien du Gouvernement pour que le juge poursuive ces investigations jusqu’à la fin. Le fait de pouvoir interroger Dadis Camara est un élément qui est important.

Son éventuel retour à Conakry n’empièterait pas la procédure judiciaire en cours selon vous ?
C’est une question intéressante par ce que nous ne savons pas qu’est ce qui se passe maintenant. Il y avait une commission rogatoire pour interroger M. Dadis Camara, nous savons qu’il y a eu des juges qui ont interrogé Moussa Dadis Camara au Burkina Faso. Mais c’est important de voir des juges guinéens l’interroger dans ce dossier. C’est une opportunité pour Dadis de montrer qu’il a une certaine considération pour la justice de son pays.
Avez-vous un message à lancer à l’endroit des autorités guinéennes ?
Il est vraiment important pour les autorités de Conakry de donner un signal pour les investigations et de faciliter l’audition des membres des forces armées qui sont cités dans ce dossier. C’est nécessaire d’avoir cette collaboration. Il est aussi nécessaire d’assurer aux juges chargés de ce dossier une meilleure protection. Ils doivent également disposer de tous les moyens nécessaires pour accomplir leur mission.

Entretien réalisé par SOUARE Mamadou Hassimiou d'Africaguinee

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top