Massacre du 28 septembre 2009: maintenant, les fosses communes

ACTUALITE 0

Le dossier épineux du 28 septembre 2009 s’annonce avec la recherche des charniers. Au cours d’une rencontre avec les médias mercredi à Conakry, des experts de l’ONU en ont évoqué.

Innocent Balemba Zahinda, expert onusien rattaché au bureau de la représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies sur les violences sexuelles, a dit la toute disponibilité de son institution à appuyer la Guinée dans l’indentification des fosses communes. « On a noté qu'il y a eu des avancées importantes en ce qui concerne [...] les auditions des victimes et des témoins. Il y a eu des inculpations… Actuellement, il y a eu des discussions sur l'accès aux fosses communes. Mais il faut d'abord les localiser…» dit-il.

Le ministre d’Etat guinéen de la justice Maitre Cheick Sacko a lui révélé avoir déjà rencontré des juges maliens qui ont récemment travaillé sur le cas des charniers.

En septembre 2009, à l’appel des forces vives de Guinée contre une éventuelle candidature de l’ex-capitaine Moussa Dadis Camara, alors chef de la junte, plus de 150 opposants ont été massacrés et de nombreuses femmes violées au stade du 28 septembre de Conakry.

Par Caroline SACKO de mediaguinee

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top