Communiqué de la GECI suite Suite aux exactions commises par les forces de l’ordre sur les militants de l’UFDG

ACTUALITE 0

Suite aux exactions commises par les forces de l’ordre sur les militants de l’UFDG, lors de l’accueil de leur leader Cellou Dalein Diallo, la GéCi s’insurge et dénonce vigoureusement de tels procédés antidémocratiques.

Nous estimons que les forces de l’ordre auraient dû encadrer la foule, ne pas tirer aveuglement  et hélas entrainer des pertes humaines mais aussi de trop nombreux blessés.

Dans un souci d’apaisement, nous demandons la libération de toutes les personnes arrêtées, la révocation du gouverneur de Conakry et l’ouverture d’une enquête.

Les douloureux évènements du 28 septembre 2009 sont encore trop présents dans la mémoire des Guinéens et doivent conduire les nouvelles autorités à plus de responsabilité, de retenue et de respect du peuple sans défense qui a trop souffert et souhaite le changement.

La GéCi adresse ses condoléances les plus sincères aux familles des 4 victimes recensées à ce jour et demande la prise en charge des blessés par les autorités.

Nous interpellons le Président de la République de Guinée afin qu’il apporte une réponse immédiate et appropriée pour faire cesser ces pratiques qui semblaient appartenir au passé.
Le Président de la GéCi Fodé Mohamed Soumah a déjà dénoncé cet acte barbare à travers les médias nationaux et s’est rendu au domicile du Président de l’UFDG pour lui témoigner sa solidarité.

Il était également aux côtés de Président Celou Dalein Diallo à l’enterrement du jeune Zakariou Diallo, décédé le 5 avril à l’hôpital Donka, atteint d’une balle en plein poumon.

Génération Citoyenne
Fédération France

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top