Education : passation de service à la Fédération Syndicale Professionnelle de l’Education

ACTUALITE 0

La Fédération Syndicale Professionnelle de l’Education (FSPE) a procédé au renouvellement de ses instances ce mercredi 23 mai 2018.
La cérémonie de passation s’est déroulée à la bourse du travail en présence du représentant de la CNTG et les Enseignants affiliés à la FSPE.
Le Secrétaire Général sortant, Amara Balato Keita, se dit satisfait d’avoir servi avec loyauté à la tête de la FSPE. Avant de finir son allocution, il a demandé au nouveau secrétaire général et son équipe de s’unir pour atteindre l’objectif fixé.
« Pour atteindre nos objectifs, il est temps et grand temps de vous donner la main pour vaincre toutes les velléités politico-ethnocentriques qui minent actuellement notre cher pays en vue d’afficher, une image respectable à la grande fédération des braves enseignants de Guinée dont vous êtes chargés de diriger ».
Pour sa part, Salif Camara, le Secrétaire Général entrant a indiqué que ce jour marque une nouvelle page pour la Fédération Syndicale Professionnelle de l’Education (FSPE) et conscients des défis qui entendent son équipe au niveau du système éducatif, il s’engage à travailler au profit des enseignants à la base.
« Aujourd’hui est une grande journée, c’est une nouvelle page dans l’histoire de la FSPE, c’est pourquoi, je dédie cette journée aux enseignants de Guinée. Notre mission, c’est de défendre les enseignants à la base, de les écouter et écouter tous les problèmes que la base a aujourd’hui ; ensuite de trouver des solutions aux différents problèmes que la base a aujourd’hui. Je m’engage à défendre tous les enseignants à la base. Ces défis sont grands, mais donnons le temps au temps pour que les enseignants puissent savoir au moins de quoi on attend d’eux qu’est-ce qu’on veut d’eux? Aujourd’hui vous n’êtes pas sans ignorer que les enseignants de Guinée souffrent, il y a beaucoup de problèmes au niveau de l’éducation. Les problèmes liés au logement, les problèmes liés à la prise en charge médicale des enseignants. Vous n’êtes pas sans savoir que beaucoup d’enseignants meurent par simple paludisme, c’est n’est pas évident. Pourtant ce sont les travailleurs de l’Etat. Ce sont entre autres défis que cette nouvelle fédération syndicale s’apprête à relever », a conclu Salif Camara.

SOW Telico pour factuguinee.com

0 Commentaires

  1. Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas visible sur le site *

Le Factuel de Guinée est un magazine d'informations sur la Guinée. N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Back to Top